L'émission radio de la CSC

L'actualité sociale en radio

Tous les vendredis, Opinions CSC radio survole l'actualité sociale et syndicale du moment. Pour connaître la position de la CSC dans certains dossiers d'actualité, pour mieux comprendre certains enjeux de la concertation sociale en Belgique ou, plus généralement, pour entendre les points de vue de personnalités socialement actives, rendez-vous le vendredi après le journal parlé de 23h sur La Première (RTBF) ou en ligne.

Les archives 2019

Cliquez sur la date pour écouter l'émission de votre choix.
Pierre Larrouturou est un économiste français avec des idées ! 
Il avait étudié de près le partage du temps de travail et il préconisait 32 h par semaine. Un très bon plan!... Il revient, avec ici des propositions concrètes pour sauver le climat ! Pierre Larrouturou a vu l’élan donné par la jeune suédoise, Greta Thunberg ; il fréquente aussi des financiers. Alors il a croisé les préoccupations de chacun…
En 1972, les Charlots chantaient « Merci patron ! » 
«Quand on pense à tout l’argent - qu’en fin de mois on vous prend - nous avons tous un peu honte - d’être aussi près de nos comptes»… A la Fédération belges des entreprises, certains prendraient sans doute ce refrain au premier degré ! Mais ce n’est pas vraiment Merci que Marc Becker, le secrétaire national de la CSC en charge des affaires wallonnes, a envie de dire aux patrons de la FEB. Ce 13 février, c’est grève nationale !
Le 13 février, on arrête ! 
Alors que les actionnaires perçoivent des dividendes à deux chiffres, les représentants des patrons au G10 refusent que les salaires des travailleurs puissent augmenter au-delà de 0.8% pendant les deux années qui viennent. Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC nous explique que ça ne passe pas auprès des syndicats… Du coup, le 13 février, on sera en grève !
Les jeunes ? Ils ont raison de prendre leur avenir en main… 
En même temps, ils doivent apprendre à se fédérer par souci d’efficacité, sans toutefois perdre leurs droits à l’individualisme. Le syndicalisme –qui, rappelons-le, est une capacité à se rassembler pour agir – présente une possibilité existante qu’ils doivent refaçonner et adapter à leur réalité, comme toutes les générations de syndicalistes ont dû le faire. C’est en substance ce qu’explique Bernard Thibault, l’ex-secrétaire général du syndicat français CGT…
Le MOC n'est pas en affaires courantes!
Ariane Estenne, la nouvelle présidente du MOC, a étudié les sciences politiques et le journalisme. Pendant huit ans, elle a co-piloté Vie Féminine, puis elle a conseillé la ministre Alda Gréoli sur l’Education permanente durant trois autres années. Il y a donc une solide expérience! A 35 ans, son appui sur les bases du mouvement est ferme mais sa capacité d’indignation est intacte...