Précompte professionnel

La règlementation fiscale impose aux agences intérimaires de prélever un précompte professionnel (impôts) sur le salaire de leurs intérimaires. Cette perception peut s'effectuer au taux minimum légal de 11,11%. 
Si on applique ce précompte professionnel réduit, l'intérimaire reçoit un salaire net plus important que celui d’un travailleur fixe. Par contre, il devra probablement payer plus tard un complément d’impôt. 
Afin d’éviter cette mauvaise surprise, la majorité des agences d’intérim appliquent un taux minimum de 18 %. Vous pouvez demander que ce taux soit relevé ou abaissé en fonction de votre situation professionnelle ou de famille.
Si vous souhaitez en savoir plus sur le précompte professionnel le plus adapté à votre situation personnelle, consultez notre module de calcul BRUT/NET
emptyVous pouvez nous transmettre via notre formulaire de contact les éléments qui concernent votre situation (salaire brut, heures de travail par semaine, situation familiale, etc.). Sur base de ceux-ci, nous calculerons pour vous le taux de précompte professionnel qui vous conviendrait le mieux.