Affiliation

Vos avantages:

  • Service personnalisé
  • Information et aide juridique
  • Conseils de carrière
  • Un syndicat fort et solidaire
Je m'affilie
   

Frais de déplacement

Comme intérimaire, vous avez droit au remboursement de vos frais de déplacements à partir de votre domicile jusqu’à votre lieu de travail. Ce remboursement se fait sur base des tarifs des transports en commun et s'effectue selon les conditions convenues pour le personnel fixe de l'entreprise où vous travaillez.
Si les travailleurs fixes bénéficient du système du tiers payant pour leurs frais de déplacements, ce même régime doit vous être appliqué. Un remboursement minimal de 80 % (sur base des frais de transport en commun) est prévu dans ce cas. 
Si aucune disposition particulière n'a été fixée dans l'entreprise où vous travaillez, la convention collective du secteur intérimaire s'applique. Cette convention prévoit un remboursement à partir d’une distance minimale de deux kilomètres et ceci peu importe le mode de déplacement.
La loi protège a priori les intérimaires. Pourtant, nombre d’intérimaires ne sont pas payés correctement. Le principe du « user pay » devrait être abandonné. En effet, les intérimaires ont en général des frais de déplacement domicile – lieu de travail plus élevé que les travailleurs fixes. Souvent, il n’est pas intéressant pour les intérimaires d’acheter un abonnement pour les transports publics alors que le prix du remboursement se fait sur base du prix de l’abonnement (carte hebdomadaire ou mensuelle). 
L'intervention dans les frais de transport privé dans le cadre du trajet domicile-travail des travailleurs intérimaires est calculée par l'entreprise de travail intérimaire en fonction de la distance, sur la base du barème : 
Quel que soit le moyen de transport, les frais de déplacement sont remboursés à partir d'une distance minimum trajet simple de 2 km.
Indemnité vélo
Pour les travailleurs intérimaires qui se déplacent à bicyclette, le remboursement des frais de déplacement est considéré comme une indemnité-vélo. Lorsque le régime du tiers payant est d’application chez l’utilisateur pour les transports en commun, celui-ci doit aussi être appliqué.
Dans l’attente d’une solution pratique concernant le système du tiers payant, les travailleurs intérimaires qui utilisent les transports en commun, bénéficieront d’un remboursement de minimum 80% du prix de leur abonnement.