Durée de mon contrat

Durée du travail
Les missions d’intérim peuvent varier d’un jour à plusieurs mois, mais en général le contrat entre l’intérimaire et l’agence d’intérim est conclu pour une durée d’une semaine. Des contrats journaliers peuvent être conclus pour autant qu'ils ne comportent qu'une seule et unique journée et correspondent bien à la réalité de la mission. 
Depuis septembre 2013, les contrats journaliers successifs seront uniquement autorisés sous les conditions suivantes :
  • Les employeurs qui souhaiteraient engager des intérimaires sous contrats journaliers successifs devront respecter une procédure d’information et de consultation des représentants syndicaux de leur entreprise.
  • En cas d’objection de leur part, et à la demande des délégués syndicaux, c’est la commission paritaire du secteur dont dépend la firme utilisatrice qui tranchera.
  • Si aucun accord ne devait être trouvé, le litige pourrait être porté devant le Tribunal du travail.
  • Si l’utilisateur ne peut pas prouver le besoin de flexibilité, l’entreprise d’intérim sera tenue de payer à l’intérimaire, outre la rémunération, une indemnité correspondant à la rémunération égale à deux semaines de salaire.

Période d'essai

Les trois premiers jours du premier contrat pour une même mission servent de période d’essai.
Durant cette période, il peut être mis fin au contrat sans préavis et ce aussi bien par l’employeur que par l’intérimaire. 
Les employeurs des firmes où les intérimaires vont travailler ont l'obligation de communiquer aux intérimaires les postes vacants dans leur entreprise. Les intérimaires ont ainsi plus de chances de pouvoir occuper ceux-ci à titre définitif. 

Engagement définitif

En cas d’engagement définitif, dans certains secteurs professionnels, la période de travail effectuée comme intérimaire est prise en compte pour la prestation de la période d’essai sous contrat définitif.
Depuis septembre 2013, la période de travail effectuée comme intérimaire sous le motif "Insertion" pourra également être prise en compte pour calculer la période d'essai encore à effectuer sous contrat à durée indéterminée.
Attention!
Certaines agences d'intérim embauchent des intérimaires en leur faisant effectuer des tests non rémunérés.  Ces sociétés font travailler des intérimaires sous régime de tests pratiques, dont la durée dépasse largement le temps nécessaire pour procéder à des "tests d'embauche", sans que les intérimaires ne soient payés. 
Après de longues discussions avec la fédération des employeurs du secteur intérimaire, la CSC est parvenue à dégager un consensus pour faire rectifier cette situation. Un test doit donc consister en une brève évaluation des capacités professionnelles du candidat et ne peut pas comporter de prestations à caractère productif et rentable pour l'entreprise. 
La durée du test ne pourrait pas dépasser maximum une demi-journée.
Si vous êtes confronté à cette situation à ce genre de problème, prenez contact avec nous via notre formulaire de contact