Chômage

Le travail intérimaire ouvre des droits pour le chômage partiel ou pour le chômage complet.  Si vous alternez des périodes de travail intérimaire et des périodes de chômage, vous avez tout intérêt à garder sur vous, votre carte de contrôle.

Quelle procédure devez-vous suivre ?

Vous devez indiquer les journées de travail comme intérimaire (noircir la case du jour de travail sur votre carte de contrôle) ainsi que les coordonnées de vos employeurs et la mention INT dans la zone en dessous de la vignette CSC. 
Demandez également à votre agence d’intérim de vous donner à la fin de vos période de travail comme intérimaire, des formulaires «C4 Intérim». 
Ces documents doivent être remis dans les plus brefs délais à votre centre de services CSC, pour compléter votre dossier de chômage.
En cas de travail à temps partiel, et pour éviter les contestations éventuelles avec l’ONEm, présentez-vous immédiatement à la CSC pour faire vérifier votre droit éventuel à l’allocation de garantie de revenus (AGR).
Si vous avez travaillé au moins 4 semaines consécutives, pour pouvoir bénéficier à nouveau des allocations de chômage, vous devez vous réinscrire, endéans les 7 jours, après votre dernière période de travail auprès du :
  • FOREM si vous habitez en Wallonie
  • ACTIRIS si vous habitez Bruxelles
  • VDAB si vous habitez en Flandres
Le conseil syndical:
Après une occupation de plus de 4 semaines consécutives comme intérimaire, n'oubliez pas que vous devez également vous présenter au centre de services de la CSC le plus proche de votre domicile, pour compléter votre dossier de chômage.