Affiliation

Vos avantages:

  • Service personnalisé
  • Information et aide juridique
  • Conseils de carrière
  • Un syndicat fort et solidaire
Je m'affilie
   

À quel salaire ai-je droit comme intérimaire?

L’intérimaire a droit au même salaire que les travailleurs fixes qui effectuent le même travail dans l’entreprise où il travaille. Si les travailleurs fixes reçoivent d’autres avantages salariaux (chèques-repas, éco-chèques, remboursement des frais de déplacement, prime d’équipe, etc.), l’intérimaire y a droit également. Le salaire et les autres avantages éventuels sont payés par l’agence d’intérim.

À travail égal, salaire égal !

Même si vous avez, en tant qu’intérimaire, droit au même salaire que le travailleur fixe débutant qui effectue le même travail, souvent, la comparaison n’est pas effectuée correctement. En général, le travailleur comparable est un travailleur débutant (salaire minimum). Les entreprises sont très créatives pour inventer de nouvelles fonctions et descriptions de tâches qui ne correspondent pas tout à fait à une fonction mieux rémunérée. En outre, les descriptions de tâches évoluent parfois, de sorte que le contenu concret risque de ne plus correspondre à votre fonction. En cas de doute, vous pouvez vous adresser à un délégué syndical, à votre centre de services CSC ou à la ligne d’information Intérim.
Votre salaire en tant qu’intérimaire varie selon le type de travail que vous effectuez et le secteur dans lequel vous êtes occupé. Dans certains secteurs, les intérimaires ont droit à une «prime pour pension complémentaire» en plus de leur salaire brut.
Cette prime, les échelles de traitement ou les barèmes sont fixés lors des négociations entre les syndicats et les employeurs. Si vous souhaitez connaître le barème qui s’applique à vous, veuillez contacter la délégation syndicale CSC dans l’entreprise où vous travaillez, ou le responsable syndical de votre centrale professionnelle CSC. Plus d’infos sur lacsc.be.

Précompte professionnel : gare aux mauvaises surprises

La réglementation fiscale impose aux agences d’intérim de prélever un précompte professionnel sur le salaire. En général, la perception est limitée au taux minimum légal (11,11%). Dès lors, l’intérimaire reçoit un salaire net plus important que celui d’un travailleur fixe. Par contre, il devra probablement payer plus tard un complément d’impôt. Afin d’éviter les mauvaises surprises, de nombreuses agences d’intérim appliquent un précompte professionnel majoré. Parfois, il faut en faire la demande.
Vous pourrez demander à votre agence d’intérim d’adapter le précompte professionnel au regard de votre activité professionnelle et de votre situation familiale. Si vous souhaitez connaître le montant du précompte professionnel, consultez le calculateur brut-net, qui vous permet de déterminer le montant exact du précompte professionnel dans votre situation.

Autres avantages salariaux

Si les travailleurs fixes reçoivent d’autres avantages salariaux, l’intérimaire y a droit également. Parfois, ces avantages ne sont accordés qu’après 6 mois de service. Dans ce cas, vous n’y avez pas droit en tant qu’intérimaire. En cas de doute ou de questions, adressez-vous au délégué syndical CSC dans l’entreprise qui vous occupe.

Plus d'info sur vos droits? 

Trouvez la réponse à vos questions dans le Guide du travailleur intérimaire.