Affiliation

Vos avantages:

  • Service personnalisé
  • Information et aide juridique
  • Conseils de carrière
  • Un syndicat fort et solidaire
Je m'affilie
   

Comme intérimaire, ai-je droit aux jours fériés payés?

Les intérimaires ont droit aux jours fériés payés. Les jours fériés sont rémunérés par l’agence d’intérim, mais sont parfois l’objet de discussions. Etant donné que, par le passé, un certain nombre d’agences d’intérim essayaient de contourner le droit aux jours fériés, des adaptations ont dû être apportées à la législation afin de faire obstacle à cette façon d’agir.

Jours fériés entre deux contrats

Les jours fériés successifs qui se situent entre deux contrats (auprès de la même agence d’intérim et de la même entreprise) doivent être payés par l’agence d’intérim. Il en va de même pour les jours fériés qui tombent avant ou après le week-end. Si le jour férié tombe un jour normal d’inactivité (par exemple un dimanche), vous avez droit à un jour de remplacement, pour autant que celui-ci tombe pendant votre contrat. Dans les grandes entreprises, ce jour est fixé par le conseil d’entreprise et est mentionné dans une communication annuelle au personnel. Si aucun jour de remplacement n’a été fixé, vous pouvez choisir un jour vous-même, en concertation avec votre employeur. Faute d’accord, le premier jour d’activité qui suit le jour férié sera considéré comme jour de remplacement.
Trois exemples:
  • Si vous travaillez comme intérimaire le mardi 10 novembre et le jeudi 12 novembre via la même agence d’intérim auprès de la même entreprise, l’agence d’intérim doit vous payer le jour férié du 11 novembre.
  • Si le jour férié tombe un vendredi et que vous avez travaillé le jeudi et le lundi suivant via la même agence d’intérim et auprès de la même entreprise (et que le samedi et le dimanche sont deux jours normaux d’inactivité), l’agence d’intérim doit vous payer ce jour férié.
  • Supposons que le 1er novembre tombe un dimanche. Vous tenez compte du jour de remplacement du 1er novembre fixé par l’entreprise qui vous occupe à ce moment. La même règle s’applique pour ces jours de remplacement: si vous êtes sous contrat la veille et le lendemain, vous avez droit au paiement du jour férié.

Travailleurs à temps partiel

Les travailleurs à temps partiel (avec des jours et un horaire fixes) n’ont pas droit aux jours fériés payés qui tombent dans une période normale d’inactivité. Supposons que vous ne travaillez jamais le mercredi, que vous avez travaillé le mardi et le jeudi, et que le jour férié tombe un mercredi, vous n’avez pas droit au jour férié payé.

Paiement des jours fériés situés après la fin du contrat

Lorsqu’un jour férié (ou un jour de compensation qui remplace un jour férié) est situé après la fin du contrat, l’intérimaire a éventuellement droit à une rémunération:
  • mission de moins de 15 jours: pas de salaire pour les jours fériés qui surviennent après la fin du contrat
  • mission de 15 jours à un mois: droit au salaire pour un jour férié qui survient dans les 14 jours après la fin du contrat
  • mission de plus d’un mois: droit au salaire pour tous les jours fériés qui surviennent dans les 30 jours après la fin du contrat.
Vous n’avez pas droit à un jour férié après la fin du contrat intérimaire si vous retrouvez un emploi chez un autre employeur (ou une autre agence d’intérim). En effet, dans ce cas, votre nouvel employeur vous paiera le jour férié. 

Plus d’info sur vos droits ? 

Trouvez les réponses à vos questions dans le Guide du travailleur intérimaire.