Stage d'insertion

Tu viens de terminer tes études, tu es inscrit comme demandeur d’emploi à Actiris, au Forem, au VDAB ou à l’ADG ? Ta période de stage d’insertion professionnelle a commencé! Il est important de bien t’informer afin de garder tes droits !

Contrôle de ta recherche d'emploi renforcé

Depuis le 1er aout 2013, une nouvelle législation cadre le stage d’insertion professionnelle. Le contrôle de ta recherche d’emploi est renforcé. Pendant ton stage d’insertion, l’Office National de l’Emploi (ONEM) évaluera ton comportement de recherche active d’emploi à deux reprises (au cours du 7ème et 11ème mois). Si les deux évaluations sont positives, tu bénéficieras des allocations d’insertion (N.B.: les deux évaluations ne doivent pas forcément être consécutives). En clair, tant que tu n’auras pas reçu deux évaluations positives, tu n’auras pas droit aux allocations.

Comment se déroulent les entretiens et évaluations ?

Les évaluations ont lieu lors d’entretiens individuels avec un facilitateur de l’ONEM, sur convocation de celui-ci. Ces entretiens auront pour but d’évaluer ta recherche d’emploi active durant ton SIP. Les entretiens d’évaluation sont prévus au 7ème et au 11ème mois du stage d’insertion. Après une évaluation négative, tu dois demander une nouvelle évaluation qui aura lieu 6 mois plus tard. Tu peux y être accompagné(e) par une personne de ton choix, te faire assister par un avocat ou par un délégué syndical.
Attention! Si tu ne te présentes pas à une évaluation sans justificatif, celle-ci sera considérée comme négative et un report de la fin de ton stage s'ensuivra.

L'évaluation de tes recherches

Après l’ouverture de ton droit aux allocations d’insertion, une évaluation de ton comportement de recherche active d’emploi sera également effectuée tous les 6 mois. Cette évaluation peut être faite par écrit ou par un entretien.
Si ta première évaluation est négative, tu recevras une convocation de l’ONEm dans le mois qui suit.
Si ta deuxième évaluation est négative alors tu seras sanctionné et ton allocation d’insertion sera suspendue pendant 6 mois. Une nouvelle évaluation positive est indispensable pour rouvrir le droit. 

Quand l'allocation prend fin ?

Cette allocation prendra immanquablement fin après 3 ans. Sauf pour les jeunes de moins de 30 ans qui sont chefs de ménage ou isolés ou pour les couples de jeunes chômeurs qui bénéficient d’une allocation
d’insertion, d’une indemnité maladie ou d’une allocation de chômage, qui perdront leurs allocations d’insertion après une période de 3 ans à partir du 1er jour du mois qui suit leur 30ème anniversaire.

Renforcement de la notion d'emploi convenable

Avant 2012

Pendant les six premiers mois de chômage, un emploi est réputé non convenable s’il ne correspond ni à la profession à laquelle préparent les études ou l’apprentissage, ni à la profession habituelle, ni à une profession apparentée.

A partir du 1er janvier 2012

Un emploi est réputé non convenable s’il ne correspond ni à la profession à laquelle préparent les études ou l’apprentissage, ni à la profession habituelle, ni à une profession apparentée :
  1. pendant les trois premiers mois de chômage, si le travailleur n’a pas atteint l’âge de 30 ans ou s’il a un passé professionnel de moins de 5 ans
  2. pendant les cinq premiers mois de chômage, pour les autres demandeurs d’emploi (plus de 30 ans ou plus de 5 ans de travail).
Si la distance entre le lieu de résidence du travailleur et le lieu de travail ne dépasse pas 60 km (au lieu de 25 km avant 2012), il n’est pas tenu compte de la durée de l’absence et des déplacements.

Qu’est-ce que ça signifie ?

Si tu as moins de 30 ans, et que ça fait plus de 3 mois que tu n’as pas d’emploi, tu seras obligé d’accepter n’importe quel emploi, quel que soit tes qualifications, du moment que cet emploi se situe à moins de 60 km de chez toi.
Attention : une inscription tardive peut entraîner des complications, pertes de droits ...

Des exceptions

Tu ne seras pas convoqué à l’entretien d’évaluation de l’ONEM si :
  • tu es en stage à l’étranger
  • tu prépares une activité indépendante
  • tu travailles comme indépendant
  • tu travailles comme salarié
  • tu es enceinte et dans la période d’interdiction de travailler
  • tu t’engages à l’armée
  • tu cohabites avec un militaire stationné à l’étranger.
Et que l’Onem en est averti depuis au moins un mois. Tu seras alors convoqué après cette période. Néanmoins, si tu reçois tout de même une convocation, il te suffira de justifier ton absence au plus tard 3 jours ouvrables après la date de convocation prévue.