Confédération

Son rôle est d'assurer:
  • La coordination générale du mouvement
  • La conclusion des conventions collectives de travail nationales pour l’ensemble des travailleurs
  • Les négociations avec les employeurs et le gouvernement
  • La représentation de l'ensemble des travailleurs au sein de bon nombre d'organes de décision, de contrôle et de consultation, créés par les pouvoirs publics
  • L'organisation des services.

Quels sont nos services ?

  • Le service entreprise. Il soutient les militants et stimule leur action en entreprise, notamment dans les domaines de l'organisation du travail et de la concertation. 
  • Le service formation. Il assure la coordination des formations des militants débutants ou chevronnés, ainsi que les formations du personnel de la CSC. 
  • Le service d’études et de documentation. Il conseille les dirigeants et contribue à la définition de propositions. Les membres de ce service siègent dans de nombreuses institutions. Il comprend le service juridique, qui représente les affiliés dans toutes leurs difficultés face aux juridictions du travail. 
  • Le service presse et communication. Il assure la communication de la CSC vers l’opinion publique, les affiliés et les militants de la CSC ainsi que le personnel. 
  • Le service relations internationales. Il assure les contacts internationaux avec d’autres syndicats et institutions internationaux. Il soutient également des projets syndicaux dans les pays en développement.

L'animation syndicale

Pour rencontrer les préoccupations spécifiques de certains groupes de travailleurs, tant au niveau professionnel qu'interprofessionnel, la CSC a mis en place des "groupes spécifiques":
  • Les femmes CSC ont pour objectif de traiter les nombreuses questions sociales qui concernent le travail, l’emploi et la législation sociale sous l’angle de l’égalité entre les hommes et les femmes. 
  • Les travailleurs sans emploi agissent pour l’amélioration de la sécurité sociale et du pouvoir d’achat des chômeurs, pour l’humanisation des sanctions et une réglementation du chômage qui permette un accès véritable à la citoyenneté. 
  • Les jeunes CSC regroupent des étudiants et des jeunes travailleurs, avec ou sans emploi, âgés de moins de 35 ans. Le but est de répondre à leurs interrogations et résoudre leurs problèmes liés au droit du travail, aux allocations de chômage, au travail étudiant, à l’aide du CPAS, etc. 
  • Les Migrants CSC défendent, organisent et impliquent les travailleurs migrants avec ou sans papiers dans le mouvement syndical, les informent sur leurs droits et la législation du travail en Belgique afin de lutter contre l’exploitation et le dumping social. 
  • Les CSC-Seniors défendent les intérêts des affiliés retirés de la vie professionnelle. 
  • Le service Diversité vise à sensibiliser nos affiliés sur les stéréotypes et les préjugés, lutter contre les discriminations et le racisme, former et accompagner les délégués syndicaux dans la gestion de la diversité en entreprise.
A la CSC, nous avons à cœur de défendre des thématiques qui reviennent régulièrement dans l’actualité, et qui touchent chacun d’entre nous. Voir les dossiers traités par la CSC.

Quels sont les organes de décision ?

  • Le congrès. Il est l’autorité supérieure de la CSC. Le congrès général détermine le programme général de la CSC et l'attitude du syndicat chrétien face aux questions importantes. 
  • Le conseil général. C’est l'instance législative de la CSC. Il détermine les choix politiques, arrête les options fondamentales et prend des décisions, lors d'événements importants. Il vote le budget et approuve les comptes annuels. Il définit également les statuts et le règlement interne de la CSC. 
  • Le comité national. Il arrête les positions de la CSC sur les questions d'actualité syndicale. Il se compose d'un nombre restreint de participants de toutes les centrales et fédérations, ainsi que de la confédération (environ 85 membres). 
  • Le bureau national. Il dirige la CSC en fonction des décisions du congrès, du conseil général et du comité national. Il se compose de représentants des centrales et des fédérations provinciales, des comités régionaux et de la confédération (bureau journalier).  
  • Le bureau journalier. Il assure la direction générale de la CSC selon les décisions du congrès. Il se compose du président de la CSC, du secrétaire général et de six secrétaires nationaux.  
  • Les comités régionaux. Ils sont compétents pour adopter des positions et prendre des décisions concernant les matières confiées aux Régions, et les aspects régionaux de la politique nationale. 
  • Les comités communautaires. Ils sont compétents pour adopter des positions et prendre des décisions concernant les matières confiées aux Communautés, et les aspects communautaires de la politique nationale.