Histoire de la CSC

Les grandes étapes de la CSC :

  • Les premiers pas du syndicalisme chrétien. En 1886, alors que les conditions de travail sont déplorables, la Ligue antisocialiste des travailleurs du coton de Gand est créée. Il s’agit là de la première organisation chrétienne du pays. 
  • La CSC se met en place. En 1904, le père Rutten instaure le Secrétariat général des unions professionnelles chrétiennes. Il encourage la création et le développement des syndicats chrétiens. La Confédération des syndicats chrétiens et libres de Belgique voit le jour en 1912. Elle sera rebaptisée « Confédération des syndicats chrétiens » (CSC) en 1923. 
  • La CSC s’affirme. En 1936, pour la première fois, les différents syndicats interviennent en front commun. Avec près d’un demi-million de grévistes, la «grève des 500.000» représente le mouvement de grève le plus important qu’ait connu notre pays. Résultat: les travailleurs obtiennent une semaine de congé payé, le principe de la semaine de 40 heures, le salaire minimum garanti et une augmentation des allocations familiales. 
  • Pacte social. Pendant la guerre, la CSC et le syndicat socialiste discutent avec les représentants des organisations patronales pour aboutir, dès la fin du conflit en avril 1944, au "Projet d'accord de solidarité sociale". Les propositions contenues dans ce pacte social constituent, jusqu’à présent, la loi de base de notre régime de sécurité sociale. 
  • La semaine des cinq jours. En 1955, la CSC organise des grèves du samedi et remporte un grand succès chez les travailleurs. Le gouvernement accepte finalement le principe de la semaine de cinq jours.
  • Le premier accord interprofessionnel. En janvier 1960, les premières négociations ont lieu entre syndicats et patrons. Elles débouchent sur un «accord paritaire sur la programmation sociale». Cet accord paritaire est le premier d’une longue série que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’accords interprofessionnels (AIP). 
  • Place à la régionalisation. Suite à la réforme de l’Etat, la CSC s’adapte à la nouvelle réalité politique en créant, en 1979, le Comité régional wallon (CRW) et le Comité régional flamand (VRC). Le Comité régional bruxellois (CRB) est, lui, fondé en 1983.  

En savoir plus ?

  • "Le mouvement ouvrier chrétien en Belgique. 1891-1991", E. Gerard, Etudes KADOC, presse universitaire, Leuven, 1991, 2 parties
  • "100 ans de syndicalisme (1886-1986)", CSC en collaboration avec KADOC-Leuven, 1986 
  • Parcourir la brochure "Connaître la CSC"