Cahier des revendications de la CSC Seniors

Le cahier de revendications actualisé de la CSC-Seniors a été approuvé à l’unanimité par le comité exécutif du 16 octobre dernier, au terme d’un long processus de consultation et d’amendements.
Il s’appuie sur la volonté de préserver une sécurité sociale forte et solidaire avec un renforcement du premier pilier de pension
Il comporte trois grands chapitres: les revenus et la pension, la qualité de vie, et des revendications citoyennes. 

Revenus et pensions

  1. Exiger l’amélioration du pouvoir d’achat de toutes les personnes âgées.
  2. En 2014, octroi d’une pension légale minimum de 1.550 euros bruts pour une carrière complète d’isolé dans le secteur des travailleurs salariés.
  3. Assimilation de toutes les périodes non travaillées couvertes par une allocation sociale. Assimilation également des périodes non couvertes pour des raisons contraintes et/ou involontaires. Pour la période avant 1985, assimilation des périodes de réduction de temps de travail liées à l’éducation des enfants.
  4. Consolider la liaison automatique des pensions et des allocations sociales au bien-être. Programmer un rattrapage pour les plus anciennes pensions.
  5. Maintien intégral de la liaison automatique des salaires et des allocations sociales à l’index.
  6. Rétablissement du coefficient de revalorisation des salaires pour le calcul des pensions.
  7. Etablissement d’un mécanisme structurel d’adaptation des plafonds et des seuils à l’index et au bien-être.
  8. Améliorer et exécuter les règles d’alimentation et d’utilisation du fonds de vieillissement.
  9. Afin de rapprocher les montants des pensions des femmes et des hommes, il faut garantir plus d’équipements collectifs, l’accès à un travail à temps plein et aux promotions.
  10. S’opposer au recul de l’âge de la retraite pour favoriser l’emploi des jeunes.

Qualité de vie

11. Assurer l’accès pour tous aux soins de santé de qualité.
12. Création d’une assurance autonomie pour les personnes dépendantes de plus de 65 ans.
13. Le droit à un logement adaptable et décent quel que soit l’âge. Des aides spécifiques à l’adaptation des logements doivent être organisées. 
14. Garantir l’accès à l’aide et aux soins à domicile en développant et soutenant financièrement les services. 
15. Instauration d’un statut des aidants proches. Des mesures d’aides et d’accompagnements doivent être prévues.
16. Garantir un nombre de lits disponibles en maison de repos et maisons de repos et de soins pour permettre l’accueil des personnes dépendantes (à court terme, moyen terme et long terme) en privilégiant les secteurs associatif et public.

Revendications citoyennes

17. Instauration obligatoire d’un conseil communal consultatif des aînés (CCCA) dans toutes les communes. 
18. Concernant les moyens de financement de la sécurité sociale et la problématique de la réforme fiscale, la CSC Seniors soutient fermement les différentes positions de la CSC.
19. Lutter contre la fraude fiscale en renforçant les moyens humains et techniques du Service public fédéral Finances et en améliorant l’efficacité de la Justice pour une réelle récupération des fraudes constatées, entre autre en allongeant la période de prescription.
20. Maintien et renforcement des services publics.
21. Gratuité des transports en commun pour tous les seniors de Wallonie et de Bruxelles. Favoriser l’accès qualitatif (proximité, accessibilité et fréquence).
22. Prendre en considération l’ensemble des questions liées au monde du travail et, entre autres, les questions liées aux fins de carrière et à leur aménagement. 
23. Renforcer la lutte contre la pauvreté et les mécanismes d’appauvrissement des personnes.

Des seniors dans la CSC

La CSC a pris lors de ses congrès régionaux et nationaux différentes positions qui concernent l’ensemble des travailleurs et des allocataires sociaux et leurs familles. 
La CSC-Seniors soutient pleinement ces priorités syndicales. Elle pense notamment au développement durable, à l’organisation du secteur bancaire et financier.