Référence sociale des entreprises

Chaque année, le magazine Trends /Tendances publie un top 30.000 d’entreprises belges classées sur la base de différents critères économiques tels que le chiffre d’affaires, les bénéfices,... La CSC a établi un classement similaire sur la base de critères sociaux.  

Utilisez notre application et découvrez le bilan social de votre entreprise

Cet outil est accessible aux affiliés et militants de la CSC
Ces listes vous donnent une idée du résultat obtenu par votre entreprises pour une série de critères sociaux  :
  • Le coût moyen du personnel par travailleur 
  • Le recours aux intérimaires 
  • La comparaison entre le salaire brut moyen des hommes et des femmes (l’écart salarial)
  • Le niveau de formation 
  • L’accès aux formations formelles et informelles pour les hommes et les femmes 
  • La flexibilité des contrats 
  • La rotation du personnel…   

Vous pouvez comparer votre entreprise avec:

  • l’ensemble des entreprises retenues en Belgique
  • les entreprises de votre secteur
  • les entreprises de votre région.

Quels comptes annuels?

Nous nous sommes basés sur les comptes annuels de l’ensemble des entreprises de plus de 50 travailleurs (travailleurs fixes ou intérimaires) du secteur privé et des institutions publiques (par exemple Bpost, Belgocontrol) qui ont déposé les comptes annuels de l’exercice 2015 selon le modèle normalisé belge, le schéma complet. Nous nous sommes basés sur Belfirst, une banque de données qui regroupe ces comptes annuels sur la base des données disponibles à la Centrale des bilans, un département de la Banque nationale de Belgique. Les entreprises de moins de 50 travailleurs doivent généralement déposer un schéma abrégé des comptes annuels. Celui-ci ne comprend pas de données relatives aux intérimaires et à l’écart salarial. Les comptes annuels abrégés ne sont pas soumis au contrôle d'un réviseur. Dès lors, certaines données manquent ou sont moins fiables.

Quelles entreprises ont été intégrées à notre application ?

Des entreprises du secteur privé : des SA, des SPRL, des SPRLU, des sociétés en nom collectif, des sociétés en commandite et des sociétés coopératives.  
Ne sont pas intégrés:
  • les ASBL, les maisons de repos, les villes, les communes, les ministères, les institutions publiques qui ne déposent pas de comptes annuels. 
  • les hôpitaux, les banques et les organismes assureurs. Ils ne sont pas retenus dans l’échantillon étant donné qu’ils doivent déposer les comptes annuels selon un modèle spécifique. 
  • les sociétés étrangères qui n’utilisent pas le schéma belge des comptes annuels.