Protéger les travailleurs des produits dangereux

Le 28 avril est la Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail. Cette année, la CSC veut mettre particulièrement le focus sur tous les travailleurs tombés malades à la suite d’une exposition aux substances cancérigènes et aux autres produits dangereux. 
Les chiffres sont dramatiques. Chaque année en Europe, plus de 100.000 travailleurs décèdent d’un cancer lié à leur profession. Selon les dernières estimations officielles, ce chiffre oscille entre 2.600 et 5.500 pour la Belgique et ce n’est que la partie visible de l’iceberg car il existe quantité d’autres affections graves résultant d’une exposition aux produits dangereux. 
La CSC soutient donc pleinement la campagne de la Confédération européenne des syndicats (CES) qui oeuvre pour que l’Union européenne fixe à court terme des valeurs limites contraignantes pour 50 des substances cancérigènes les plus utilisées. La Belgique a déjà fixé une valeur limite pour une cinquantaine de substances cancérigènes, mais celles-ci ne sont pas toujours suffisamment strictes et la plupart ne sont pas toujours des substances prioritaires.
La CSC veut franchir un pas supplémentaire et harmoniser les valeurs limites de tous les produits dangereux au niveau européen. La valeur limite la plus sévère appliquée dans un pays doit devenir la norme dans toute l’Europe. Ainsi, nous protégerons mieux les travailleurs et nous empêcherons que la concurrence ne pénalise la santé des travailleurs.
La CSC a aussi demandé à des dizaines de scientifiques et d’experts en prévention belges de soutenir ouvertement cette demande. 
Voter pour des candidat-e-s CSC, c’est la meilleure garantie pour la sécurité et la santé de tous les travailleurs. Avoir de bons représentants au CPPT fait la différence !
On compte encore en Belgique trop de travailleurs victimes d’accidents du travail ou d’une maladie professionnelle:
  • en 2014, on déplorait toujours 59 décès liés à l’exercice de la profession dans le secteur privé. Par ailleurs, 11.534 travailleurs ont été victimes d’une invalidité permanente.
  • entre 2.600 et 5.500 personnes décèdent chaque année à la suite d’un cancer lié au travail.
  • 60% des travailleurs subissent des situations de stress au travail et 10% souffrent d’un burnout.
  • 23% des travailleurs souffrent de douleurs articulaires dues à des surcharges.

La prévention sur les lieux de travail sauverait des milliers de vies

La prévention sur les lieux de travail sauverait des milliers de vies 
  • Une étude récente a révélé que certaines professions exposées aux solvants présentent un risque plus élevé de développer un lymphome non hodgkinien, un groupe de cancers liés au système immunitaire de l'organisme. Il s’agit des professions de travailleur agricole, de coiffeuse, de travailleur du textile, de travailleurs du nettoyage, de peintre au pistolet, d'imprimeur, d'électricien, de travailleurs du bois et du métal. 
  • En ce qui concerne spécifiquement les cancers du sein, un rapport publié l’an dernier aux États-Unis confirme de façon accablante l’existence de facteurs professionnels. Le risque de cancer du sein est multiplié par cinq dans le secteur de la coiffure et de la cosmétique ainsi que parmi les travailleuses de l’industrie alimentaire. Il est multiplié par 4,5 parmi les travailleuses du nettoyage à sec et de la blanchisserie. Il est multiplié par quatre parmi les ouvrières de l’industrie papetière et des arts graphiques ainsi que dans la fabrication de produits en caoutchouc et plastique. En cause : un ensemble de substances chimiques comme le benzène et d’autres solvants, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), les pesticides et de nombreux autres perturbateurs endocriniens. Le travail de nuit et les rayonnements ionisants sont également à l’origine de cancers du sein. Rappelons que le cancer du sein est  pour les femmes, la première cause de mortalité par cancer. 

Comment se protéger

Au travail, des dizaines de produits peuvent provoquer un cancer et d'autres maladies. PRUDENCE!
Inflammable: produit qui peut s’enflammer facilement en présence d’une source d’énergie (flamme, étincelle). Les solides, les liquides et les gaz peuvent être inflammables.
Toxique, irritant, sensibilisant: produit très dangereux en cas d’exposition à des doses élevées. Il provoque des rougeurs et des démangeaisons ou des inflammations en cas de contact direct ou indirect avec la peau ou les muqueuses. Les substances sensibilisantes peuvent provoquer de l’hypersensibilité ou de l’asthme.
Effets sur la santé à long terme: produit potentiellement cancérigène en cas d’ingestion, de pénétration cutanée ou d’inhalation, dangereux pour la reproduction (réprotoxique) ou nuisible pour le foetus. Il peut également atteindre des organes spécifiques comme les poumons.
Toxique: en cas d’ingestion, de pénétration cutanée ou d’inhalation, ce produit peut, même en faibles quantités, nuire grièvement à la santé et entraîner la mort.

Que doit faire l'employeur?

  1. N’utiliser des produits dangereux que lorsque c’est réellement nécessaire et choisir les moins dangereux.
  2. Réduire autant que possible l’exposition aux produits dangereux : travailler en systèmes clos, assurer une ventilation, respecter les concentrations maximales réglementaires.
  3. Fournir et maintenir en bon état les vêtements de travail adéquats et les équipements de protection individuelle et ce gratuitement. 
  4. Apposer l’étiquetage réglementaire sur tous les récipients et sur toutes les conduites.
  5. Informer, donner les instructions nécessaires et former préalablement les travailleurs.
  6. Soumettre les travailleurs concernés à un examen médical périodique, effectué le médecin de travail.

Que devez-vous faire ?

  1. Travailler avec des produits dangereux peut nuire gravement à votre santé, ne le prenez pas à la légère.
  2. Avant chaque manipulation, lisez attentivement l’étiquette et suivez scrupuleusement les instructions.
  3. Portez toujours les vêtements de travail mis à votre disposition ainsi que vos équipements de protection individuelle.
  4. Respectez les règles d’hygiène: ne jamais manger, boire ou fumer pendant le travail.
  5. Dès qu’un problème survient lors de la manipulation d’un produit dangereux, avertissez votre responsable.
  6. Contactez le conseiller en prévention- médecin de travail lorsque vous souffrez d’un problème de santé ou que vous le suspectez.