Covoiturage: à vos calculettes!

Covoiturage: à vos calculettes
Selon une enquête réalisée récemment par la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) auprès de 262 grandes entreprises du pays, 38% des employeurs prennent des mesures pour promouvoir auprès de leur personnel le covoiturage et 35% pour le car sharing (voitures partagées de pool mises à disposition ou recours à un service externe de car sharing). 
Le principe du covoiturage pour se rendre au travail est pourtant encore fort peu pratiqué. Selon le dernier Diagnostic fédéral Mobilité, la pratique du covoiturage ne représente toujours que 2,9% des déplacements domicile-lieu de travail en Belgique (contre 3,4% en Wallonie). Les freins «psychologiques» au covoiturage sont donc encore bien présents. Pourtant, l'intérêt financier de recourir au covoiturage (comme chauffeur ou passager) devrait être un incitant puissant. 
Si vous covoiturez dans le cadre d’un transport collectif organisé (c’est-à-dire que votre employeur organise et soutient le covoiturage), vous pouvez avoir droit à des avantages fiscaux spécifiques à certaines conditions.
Les covoitureurs, chauffeur et passagers, peuvent percevoir une indemnisation pour leur trajet domicile-lieu de travail comme les autosolistes. Ce montant mensuel, en complément au salaire, est considéré comme revenu et est donc soumis à l’impôt.
Si l’entreprise met en place un règlement interne de covoiturage et si les covoitureurs remplissent une déclaration sur l'honneur, ceux-ci peuvent bénéficier d’une exonération d’impôt de l’intervention patronale domicile-lieu de travail. 
Pour les travailleurs covoitureurs qui choisissent de déclarer leurs frais réels, chauffeur et passager(s) peuvent justifier 0,15 euro/km sur leur déclaration, avec un maximum de 100 km par trajet pour le passager.
Pour les travailleurs qui choisissent la déduction forfaitaire des frais professionnels, ils peuvent exonérer leur indemnité domicile-travail jusqu’à 100%, à concurrence du prix d’un abonnement de train mensuel en première classe pour la même distance.
A titre d’exemple, un passager «covoitureur» qui habite à 25 km de son lieu de travail (0,25 €/km parcouru) réalise une économie annuelle de 2.750 € par rapport au fait d’utiliser sa voiture seul. 
Vous voulez vous faire une idée des montants dans votre propre cas? Faites la simulation grâce au calculateur de Taxistop.be
Plus d’infos aussi sur l’avantage fiscal sur le site du SPF Finances.  
Et dans la brochure “Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le covoiturage” sur rise.be, rubrique Ressources.