La CSC au Forum social mondial à Tunis

Le prochain Forum social mondial (FSM) se déroulera pour la seconde fois à Tunis du 24 au 28 mars 2015 sur le thème «Dignité et droits». 
La démocratie en Tunisie est en butte à des attaques terroristes, et le monde doit être aux côtés de ce pays. Une délégation de la CSC se rendra sur place pour prendre part aux débats du Forum, rencontrer des syndicalistes et des associations du monde entier. 

Pourquoi cette implication? 

«Pour comprendre notre engagement, il faut remonter à la genèse des FSM, répond Marc Becker, secrétaire national de la CSC et responsable de la délégation. En 2001, à Porto Alegre au Brésil, le premier FSM s’est construit autour de l’idée qu’un autre monde est possible et qu’on peut collectivement aboutir à un monde plus juste et plus équitable. Un FSM, c’est un brassage d’idées et de réflexions sur un autre modèle que celui de l’ultralibéralisme. En outre, c’est un lieu qui permet un dialogue entre des acteurs provenant d’horizons tout à fait différents (syndicalistes, ONG, défenseurs du monde paysan…) qui ne se rencontreraient probablement pas ailleurs. Pour la CSC, il est donc important d’être présente aux FSM pour deux raisons. D’une part, c’est une formidable expérience de la diversité pour les militants syndicaux qui participent au FSM. Il permet des rencontres incroyables et ouvre de larges horizons. D’autre part, les FSM nous permettent de renforcer les liens avec les partenaires syndicaux du pays d’accueil et d’ailleurs. Pour la CSC, ces partenariats internationaux sont fondamentaux, car les changements dans les équilibres mondiaux actuels passent par des mouvements sociaux et syndicaux forts et unis.»
Concrètement, la CSC rencontrera son partenaire syndical l’UGTT, participera activement à des ateliers thématiques sur des thèmes qui lui sont chers: la protection mondiale, la justice fiscale mondiale, le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement avec les Etats-Unis (TTIP), les centres d’appels téléphoniques, la santé… 

Suivez notre journal de bord, en direct du Forum social mondial