Le chômage des travailleurs à temps partiel

La réglementation distingue trois catégories de travailleurs à temps partiel. Ils ont droit à des allocations de chômage s'ils remplissent certaines conditions.

1. Les travailleurs qui gagnent au moins le salaire de référence

Ce salaire correspond approximativement au salaire minimum interprofessionnel pour un emploi à temps plein. Ces travailleurs sont assimilés à des travailleurs à temps plein et peuvent acquérir un droit à des allocations de chômage normales sous certaines conditions. 

2. Les travailleurs à temps partiels avec maintien des droits 

Il s’agit de travailleurs qui acceptent un emploi à temps partiel pour échapper au chômage. Pour bénéficier de ce régime, le travailleur doit introduire une « demande de statut » dans un délai de 2 mois à compter du début de l’occupation.

3. Les travailleurs à temps partiel volontaires

Il s’agit de travailleurs qui ne se trouvent pas dans l’une des deux autres catégories. Ils ont droit à des allocations de chômage pour autant qu’ils établissent autant de demi-journées de travail que de jours requis pour l’admission à temps plein et qu’ils travaillent au moins à tiers-temps ou 12h/semaine.
Pour en savoir plus, consultez la fiche du Guide de législation sociale