Qu'est-ce que le crédit-temps?

Le crédit-temps permet au travailleur de lever le pied pour s’occuper de ses enfants, suivre une formation ou prendre du temps pour s’occuper de sa famille ou de lui. Ces dernières années, diverses décisions ont réformé cette réglementation. Aujourd’hui, le dispositif se résume au crédit-temps avec motif et aux emplois de fin de carrière.

Crédit-temps avec motif

Le crédit-temps avec motif donne le droit aux travailleurs d'interrompre complètement leurs prestations ou de les réduire de 1/5 ou à mi-temps, en bénéficiant d’une allocation de l’Onem.
Pour le motif "formation", les règles restent inchangées: une formation à temps plein donne droit à un crédit-temps de maximum 36 mois.
Les motifs "soins" donnent désormais droit à un crédit-temps de maximum 51 mois:
  • les soins dispensés à son propre enfant jusqu’à 8 ans. Cette limite d’âge est repoussée à 21 ans si l’enfant souffre d’un handicap;
  • les soins dispensés à un enfant mineur gravement malade;
  • les soins dispensés à un membre du ménage (domicilié à la même adresse) ou de la famille (allié jusqu’au premier degré) gravement malade. Pour les travailleurs en cohabitation légale, les parents et les enfants du partenaire cohabitant légal sont également considérés comme des membres de la famille du travailleur;
  • les soins palliatifs.

Emplois de fin de carrière

Les emplois de fin de carrière restent quasiment inchangés. Ils donnent le droit aux travailleurs de réduire leur carrière de 1/5 ou à mi-temps en bénéficiant d’une allocation de l’Onem qui complète le salaire partiel. Ce droit est illimité dans la durée et peut donc courir jusqu’à la pension.
Pour pouvoir bénéficier d’un emploi de fin de carrière à partir de 60 ans, vous devez pouvoir prouver une carrière de 25 ans dans le secteur privé ou en tant que contractuel dans la fonction publique au moment de votre demande.
Vous avez également droit à une réduction de vos prestations de 1/5 ou à mi-temps à partir de 55 ans, mais sans allocations ni assimilation pour la pension (sauf exceptions).
L’emploi de fin de carrière à 1/5 sans allocations ni assimilation pour la pension reste possible à partir de 50 ans dans deux cas: pour les travailleurs exerçant un métier lourd et pour ceux qui comptent 28 années de carrière.
Pour en savoir plus: