Pension

Le gouvernement a décidé de relever l’âge de la pension à 66 ans à partir de 2025, et à 67 ans à partir de 2030. 
Les régimes de pension (pensions du secteur privé, du secteur public, des indépendants, etc.) couvrent deux « risques sociaux » :
  1. La vieillesse grâce à la pension de retraite
  2. Le veuvage (autrement dit la perte de revenus subie par le conjoint d’un travailleur décédé) grâce à la pension de survie.

À partir de quel âge peut-on prendre sa pension?

Le relèvement de l’âge légal de la pension (actuellement 65 ans): 
  • 2025: 66 ans
  • 2030: 67 ans
Les travailleurs qui ont une carrière suffisante peuvent prendre leur pension anticipativement. Les conditions pour ce faire vont être durcies : 
  • 2016: passage à 62 ans, moyennant 40 ans de carrière; ou 60 ans moyennant 42 ans de carrière, ou 61 ans moyennant 41 ans de carrière;
  • 2017: passage à 62,5 ans, moyennant 41 ans de carrière; ou 60 ans et 43 ans de carrière; ou 61 ans et 42 ans de carrière;
  • 2018: passage à 63 ans, moyennant 41 ans de carrière; ou 60 ans et 43 ans de carrière; ou 61 ans et 42 ans de carrière
  • 2019: passage à 63 ans, moyennant 42 ans de carrière; ou 60 ans et 44 ans de carrière; ou 61 ans et 43 ans de carrière; 
Qui paie les pensions ? 
Les pensions des travailleurs salariés, ainsi que la Grapa (garantie de revenu aux personnes âgées), sont payées par un organisme public, l’ONP (Office national des pensions). Il a son siège à la tour du Midi, à Bruxelles, et dispose de bureaux régionaux dans les principales villes du pays. 

Faut-il introduire une demande de pension?

L’Office national des pensions examine d’office les droits à la pension des personnes qui résident en Belgique et atteignent l’âge légal de la retraite ou l’âge résultant d’un régime spécial. L’ONP les avertit par lettre et elles n’ont qu’à vérifier si le calcul est exact.
Une demande est nécessaire pour les pensions (de retraite et de survie) avant ou après l’âge légal de même que pour les personnes qui résident à l’étranger.
Les pensionnés peuvent-ils encore travailler?
Oui, pourvu que leurs revenus ne dépassent pas certaines limites. Les mêmes conditions s’appliquent au conjoint d’un pensionné « au taux ménage ». Les pensionnés (ou leurs conjoints) doivent déclarer ce travail à l’Inasti (Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants) s’il s’agit d’une activité indépendante et à l’ONP (office national des pensions) dans les autres cas.
L’accord de gouvernement prévoit qu’en matière de travail autorisé des pensionnés, les plafonds de revenus professionnels autorisés en cas de cumul avec une pension de retraite perçue après l’âge légal de la retraite ou perçue après une carrière de 45 ans seront supprimés. Les revenus professionnels perçus en cas de cumul avec une pension de retraite n’ouvriront aucun droit supplémentaire à la pension légale. 
Les limites actuelles seront maintenues en cas de pension anticipée. La sanction pour la pension de retraite et la pension de survie sera proportionnelle au dépassement.
Pour en savoir plus, consultez les fiches du guide de législation sociale: