La formation professionnelle des demandeurs d’emploi

La formation professionnelle est une matière communautaire, dont la Communauté française a, pour la région de langue française, transféré l’exercice de la compétence à la Région wallonne. 
La Région wallonne exerce ses compétences notamment à travers le Forem et l’Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et des petites et moyennes entreprises (IFAPME). La Communauté germanophone exerce ses compétences notamment à travers l’Institut für Aus und Weiterbildung im Mittelstand (IAWM). En Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Formation est l'organisme public chargé de la formation professionnelle des chercheurs d'emploi et des travailleurs bruxellois francophones.

En quoi consiste un PFI (Plan Formation-Insertion)?

Le Plan Formation-Insertion (PFI) est un  contrat de formation signé entre le Forem, l’employeur et un demandeur d’emploi à temps plein. A Bruxelles, on parlera de FPI (Formation professionnelle individuelle en entreprise). 
Il  vise à permettre à un demandeur d'emploi d'acquérir, par une formation en entreprise pouvant aller de 4 à 26 semaines, les compétences professionnelles nécessaires pour ensuite exercer une activité professionnelle au sein de cette entreprise. L’employeur a donc l'opportunité de vous former en fonction de ses besoins, sans devoir supporter l'entièreté des coûts salariaux.
 
Si vous avez moins de 25 ans et au maximum un diplôme inférieur au troisième degré de l'enseignement secondaire, vous rentrez dans le cadre du PFI Jeunes. La durée du PFI dans ce cas peut être prolongée (jusqu'à 52 semaines). 
Durant l'exécution du contrat de formation insertion, vous restez inscrit comme demandeur d'emploi . Vos revenus comprennent les allocations de chômage ou d'attente, le revenu d'intégration sociale ou une éventuelle indemnité de compensation versée par le Forem. En plus, l'employeur vous verse une prime d'encouragement progressive. Enfin, le Forem intervient dans vos frais de déplacement si ceux-ci excèdent 5 km. 
 
A l’issue de la formation,  l’employeur vous engage pour une durée au minimum égale à celle du Plan Formation Insertion.

En quoi consiste un stage de transition professionnelle?

Depuis le 1er janvier 2013, les jeunes chômeurs se voient proposer des stages en entreprise pendant leur stage d’insertion. Il s’agit d’une formule destinée aux jeunes de moins de 30 ans peu qualifiés.
Un stage de transition professionnelle peut se dérouler dans toute entreprise du secteur privé ou public qui a un siège d’activité en Wallonie de langue française. 
Cette entreprise accueillera le stagiaire pendant au moins la moitié de la durée du stage. L’autre partie (partie formative) pouvant avoir lieu chez un opérateur de formation ou au sein même de l’entreprise dans un projet de formation. 
Le stage de transition est de 3 mois minimum et 6 mois maximum. Il se déroule à temps plein. 
L’employeur verse au stagiaire une indemnité mensuelle de 200 €. Il reçoit également de l’Onem une allocation de stage (26,82 € par jour).