Convention emploi et formation

L’association entre travail et formation est caractéristique de l’apprentissage. Il est également possible de combiner formation et travail dans le cadre d’un contrat de travail ordinaire ou d’une convention de premier emploi. Cette occupation entre en compte dans le cadre de l’obligation d’embauche et ouvre le droit aux réductions de cotisations dans le cadre du plan d’embauche des jeunes. Pour bénéficier de ces avantages, la réglementation impose certaines conditions quant à la qualité du contrat de travail et de la formation. 

Qu’en est-il du volet travail ?

Le volet travail est accompli dans le cadre d’un contrat de travail ordinaire à temps partiel, au moins à mi-temps. 

Qu’en est-il du volet formation ?

Le volet ‘formation’ est accompli dans le cadre d’une convention ‘emploi-formation’.
Il peut s’agir de tous types ou formes d’enseignement, de cours ou de formations organisés, subventionnés ou agréés par les autorités régionales ou communautaires compétentes, ou de formations sectorielles organisées par la commission paritaire. La formation doit porter sur au moins 240 heures par an. Le temps de formation est assimilé à du temps de travail pour l’application de la législation sur la durée du travail. 

Quelles sont les conditions ?

La convention doit être conclue par écrit. Cet écrit doit comporter certaines mentions. Si le jeune échoue dans le cadre de sa formation, la convention de premier emploi peut être prolongée.