Vous êtes jeune et sans emploi

ACV Bord aardappelschil
Quelles sont les conséquences de l’accord de gouvernement pour vous qui venez de terminer vos études et qui cherchez un emploi ? 
Les jeunes qui ne trouvent pas d’emploi perçoivent une allocation d’insertion. Celle-ci va être largement limitée, tant sur le plan de la durée que de l’accès. Vous risquez bien de devoir prolonger votre séjour chez vos parents. Si vous ne trouvez pas suffisamment rapidement un emploi, vous devrez prester des services communautaires. Si vous les refusez, votre allocation sera réduite
Vous ne devrez pas être difficile dans votre recherche d’un emploi. Inférieur à votre niveau d’étude, loin de chez vous, … Peu importe. La notion d’emploi convenable est élargie.

Limitation du droit à l’allocation d’insertion

  • âge maximum pour l’accès au droit aux allocations d’insertion réduit de 30 ans à 25 ans, pour les nouvelles demandes à partir de 2015
  • pour les – 21 ans : à partir du 1er janvier 2015, accès à l’allocation d’insertion uniquement si qualification minimale ; cette mesure s’applique aux nouvelles demandes à partir du 1er janvier 2015 ; actuellement, un nombre minimum d’années d’enseignement ou de formation en alternance suffit, sans obligation de réussite
  • suppression de l’indexation sur la réduction fiscale pour les revenus de remplacement, y compris pour les allocations déjà versées en 2014
  • saut d’index de 2% sur les allocations 
  • limitation du budget pour la liaison au bien-être des allocations (environ 23% de moins en 2018 pour les travailleurs)

Renforcement de “l’activation”

  • renforcement de la notion d’emploi convenable, notamment pour favoriser la mobilité
  • instauration d’un service communautaire obligatoire pour les chômeurs de longue durée, à concrétiser par les Régions: deux demi-jours par semaine, à condition de s’inscrire dans un trajet vers l’emploi
  • option : limitation de l’assimilation pour la pension de la période couverte par une allocation d’insertion
  • différence éventuelle au niveau de l’allocation selon que l’on participe ou non à un service communautaire ou que l’on suit une formation dans le cadre d’un métier en pénurie 

Mais encore...

  • limitation du budget pour une augmentation éventuelle de l’allocation d’insertion dans le cadre de la liaison au bien-être (budget réduit de 16%)
  • saut d’index de 2% 
  • augmentation éventuelle de l’allocation minimale dans le cadre du budget (réduit) de la liaison au bien-être
  • option : limitation de l’assimilation pour la pension
  • en outre : augmentation des accises sur le diesel et le tabac
  • augmentation des tarifs pour la poste et le chemin de fer