Nous avons suivi Marie-Hélène Ska en région

La secrétaire générale de la CSC, Marie-Hélène Ska, a entamé sa journée vers 6h30 auprès des militants carolos présents au QG du font commun à Charleroi. Ensuite, direction Gosselies, pour une visite au piquet de Caterpillar, où plus de ceux cent syndicalistes ferment l’accès au zoning de l’aéropôle. Du café et, au sol, quelques palettes en train de brûler, réchauffent l’atmosphère au demeurant très détendue. 
Le soleil se lève sur Charleroi et le trafic est fluide sur les artères carolos. Devant le Palais de justice, une petite délégation barre l’accès au public et aux avocats. Le travail des Tribunaux ne sera pas totalement entravé en ce jour de grève, juste retardé d’une heure ou deux, explique un délégué du secteur des prisons.
Un peu plus loin, devant la galerie commerciale Ville 2, Marie-Hélène Ska salue et remercie les délégués CNE qui empêchent de passer les employés et clients. Même scénario un peu plus tard devant le Cora de Châtelineau. Des militants d’Industeel, entreprise sidérurgique basée à Charleroi, sont venus prêter main forte aux délégués du commerce. Des journalistes de Télésambre (voir la vidéo), la télévision régionale, sont présents et en profitent pour interviewer notre secrétaire générale. 
Celle-ci est attendue fin de matinée dans le Luxembourg. Sur la route, les infos tombent des autres provinces, y compris d’Anvers, où la grève est bien suivie. Quelques incidents, heureusement sans trop de conséquences, sont relatés. A Mons, le secrétaire fédéral, Jean-Marc Urbain loue la bonne collaboration avec la police, qui intervient chaque fois rapidement et apaise les tensions.
Temps clair mais froid sur Libramont en fin de matinée. Au zoning de l’Alienau, des militants – entre autres, de l’industrie et des maisons de repos- , sont tout ébahis de cette visite surprise. « On n’a pas l’habitude » rigole une aide-familiale, tout en posant pour la photo. 
L’arrêt suivant sera pour la CSC- Luxembourg à Arlon, devant le piquet à l’entrée du zoning où se trouve l’entreprise Ferrero, à l’arrêt. De là, les militants se rassemblent pour rejoindre la place Léopold, où plus d’un millier de personnes ont convergé de toute la province. Au discours de Bruno Antoine, secrétaire de la CSC Luxembourg, succéderont celui de Christine Mahy, du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, et du secrétaire régional FGTB, tous très applaudis. Originaire de la province du Luxembourg et très attachée à sa région, Marie-Hélène reçoit aussi sa part d’applaudissements. « De mémoire de militant syndical, on n’avait pas vu un tel rassemblement à Arlon depuis longtemps » confie un Arlonais.
La matinée se terminera par le brûlage, au milieu de la place, de deux «vilaines sorcières», précise l’animateur, en l’occurrence deux mannequins représentant Charles Michel et Pieter Timmermans .

En savoir plus :

Les photos de la journée, par ordre chronologique

VIDEO Marie-Hélène Ska - 24 novembre 2014

Un lundi pas ordinaire

Suivez la journée de Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC, avec les militants et délégués à l'occasion de l'action de grève de ce lundi 24 novembre.