Manifestation le 7/10 pour plus d'égalité et de justice !

Le gouvernement Michel aura un an le 11 octobre prochain. Pour les grandes entreprises et les nantis, cela a été une année très profitable. En revanche, pour les travailleurs, les pensionnés, les malades, les chômeurs, les femmes et les jeunes, bref pour une grande majorité de la population, cela a été une année noire. Les mesures antisociales ont succédé aux mesures antisociales… Et le gouvernement a fait la sourde oreille face à toutes les protestations des syndicats, à toutes les actions des travailleurs et des allocataires sociaux.
La CSC n’entend pas se résigner pour autant, bien au contraire. A la veille de ce premier anniversaire, elle organise, avec la FGTB et la CGSLB, une grande manifestation à Bruxelles.Une fois encore, les travailleurs et les allocataires sociaux se feront entendre pour dénoncer l’injustice de la politique menée et proposer des alternatives. En effet, la politique menée par le gouvernement fédéral n’a rien d’inéluctable.

Rejoignez-nous le 7 octobre à Bruxelles !

Départ de la gare du Nord à 11h30 
Pour plus d'information sur l'organisation de l'événement, renseignez-vous auprès de votre Fédération

Des alternatives existent 

La CSC, la FGTB et la CGSLB ont des alternatives à faire valoir et la manifestation du 7 octobre sera l’occasion de les rappeler. Ces alternatives reposent sur un modèle de société qui garantit des services publics de qualité, une protection sociale forte, une fiscalité juste et une concertation sociale par des négociations libres sans blocage salarial injustifié du gouvernement.

Nos alternatives à la politique antisociale du gouvernement sont: 

Emplois

  • La création d’emplois de qualité  via une politique de relance et d’investissements
  • Une véritable approche de la soutenabilité du travail sur l’ensemble de la carrière, avec un travail plus adapté à un âge plus avancé
  • Des investissements dans les services publics, les infrastructures et le non-marchand.
Des alternatives dont la réduction collective du temps de travail sans perte de salaire et avec embauches compensatoires afin d’offrir des emplois aux jeunes. 

Pouvoir d'achat

  • Le respect de l’indexation automatique des salaires et des allocations sociales ainsi que la liberté de négociation. 
  • Des services publics forts, de qualité et accessibles parce qu’ils représentent un important pouvoir d’achat pour tous les citoyens grâce à une redistribution fiscale juste des richesses produites. 

Pensions

  • Rétablir l’âge de la pension légale à 65 ans
  • Des pensions décentes et dignes
  • Un alignement des pensions du privé sur celles du public
  • Le maintien du mode de calcul actuel de la pension, pour le secteur public comme pour le secteur privé
  • Le maintien des périodes assimilées et un meilleur calcul de la pension pour les travailleurs à temps partiel, principalement des femmes
  • La prise en compte de la pénibilité au travail pour déterminer la durée de carrière et l’âge de départ.

Justice fiscale

  • Une  contribution égale de tous les revenus selon le principe de la globalisation des revenus. Un euro est un euro, peu importe comment on le gagne
  • Une  contribution plus importante des revenus du capital et des revenus immobiliers au lieu d’une augmentation des taxes sur la consommation. 
  • La lutte contre la fraude fiscale, prioritairement. 

Sécurité sociale

  • Un financement stable et suffisant pour assurer un revenu digne aux allocataires sociaux
  • L’assurance de soins de santé de qualité et accessibles à tous.