Les Jeunes CSC fêtent leurs 50 ans et préparent l’avenir

50 ans jeunes CSC
Les Jeunes CSC ont pris de l’âge. Pour fêter leurs 50 ans, ils organisent l’événement «50 pas pour une société plus solidaire» du 27 au 29 septembre. Un événement pour comprendre, échanger, se révolter, bouger, danser et faire la fiesta dans un esprit de solidarité! Il ne s’agira pas seulement de revenir sur le passé, mais également d’analyser le présent et de préparer l’avenir.

Au programme

Grand colloque sur la jeunesse et le travail. De plus en plus de jeunes éprouvent des difficultés à s’en sortir. Qu’on soit étudiant, jeune travailleur ou jeune demandeur d’emploi, la précarité et la flexibilité à outrance pointent trop souvent le bout de leur nez. Pour payer les études, pour boucler les fins de mois, pour avoir un emploi stable ou tout simplement pour décrocher un boulot. Ce colloque a pour but de présenter les résultats de l’enquête que les Jeunes CSC ont lancée sur le travail des jeunes de 18 à 30 ans. Quels défis et quelles luttes pour mieux préparer l’avenir?
Les débats seront lancés le jeudi 27 septembre à 9h à Aeropolis à Schaerbeek (chaussée de Haecht 579).
Conférence internationale sur la jeunesse et les luttes en Europe. De la Belgique à l’Espagne, en passant par la France et l’Allemagne, les populations résistent aux politiques libérales européennes appliquées un peu partout (blocage des salaires, diminution des pensions, libéralisation et privatisation des services publics…). Les Jeunes CSC réuniront pour quelques heures des représentants d’organisations syndicales et étudiantes de toute l’Europe pour trouver de nouvelles idées et faire converger les luttes. Le jeudi 27 septembre à 13h30 à Aeropolis à Schaerbeek.
Ciné-débat autour du film «En guerre».Le réalisateur français Stéphane Brizé présente son nouveau film, sélectionné en compétition officielle au dernier Festival de Cannes. On y suit le parcours de Laurent Amédéo (Vincent Lindon), porte parole de 1.100 salariés qui tentent de sauver leur emploi, alors que la direction ferme l’usine pour laquelle ils travaillent, malgré les bénéfices records engrangés par celle-ci. Un film coup de poing à ne pas rater le jeudi 27 septembre à 19h30 à l’auberge de jeunesse Van Gogh à Bruxelles (rue Traversière 8).
Conférence «Mai 68 – mai 18: 50 ans de lutte». En 1968, la jeunesse a été le moteur de la lutte. Aujourd’hui encore, ce sont les jeunes qui portent le changement en eux, la révolte. Lors de cet échange avec différents invités (Bernard Thibault, ancien président de la Confédération générale du travail; Rokhaya Diallo, journaliste, écrivaine, réalisatrice, ex-militante), les Jeunes CSC aborderont les différentes facettes de la lutte qui subsiste et évolue depuis 50 ans (féminisme, syndicalisme, antiracisme, écologisme…). Qu’en reste-t-il aujourd’hui? Quel est le rôle de la jeunesse pour construire des alternatives?
Quel lien entre jeunesse et syndicats? Le vendredi 28 septembre à 15h au Botanique à Bruxelles.
Concert exclusif du groupe HK. Après s’être déclaré citoyen du monde, après s’être indigné de sa voix et de sa plume à propos de nos temps modernes, après nous avoir promis qu’il ne lâcherait rien, après avoir «rallumé les étoiles» avec sa joyeuse bande de «saltimbanks», HK présente son album «L’empire de papier». Une résistance musicale, poétique et dansante, rêveuse et entraînante, combative autant que fraternelle. À découvrir le vendredi 28 septembre à 20h00 au Botanique à Bruxelles. Infos et réservation ici.
Commission wallonne et bruxelloise des Jeunes CSC. Forum des alternatives, travail en sous-groupes, mise en commun. À destination des Jeunes CSC uniquement. Le samedi 29 septembre dès 10h à l’auberge de jeunesse Van Gogh à Bruxelles.