Une goutte d’eau face à la marée d’exclusions !

Chômeur
La décision qui semble avoir été prise ce jour, par le gouvernement fédéral, d’assouplir les mesures d’exclusions des allocations de chômage, est une avancée positive. Ce pas en avant reste, néanmoins, mineur au regard de l’ampleur des exclusions attendues au 1er janvier 2015.
Par ailleurs, le gouvernement fédéral s’était, dès le départ, engagé à ne pas impacter les travailleurs à temps partiel (majoritairement des femmes), il a fallu attendre la dernière séance pour corriger quelque peu le tir.
Marie-Hélène Ska, Secrétaire Générale de la CSC : « cette décision est une goutte d’eau face à la marée d’exclusions qui se profile».
Les mesures d’exclusions toucheront toujours les jeunes « en allocations d’attentes » pour lesquels le couperet tombera le 1er janvier 2015. C’est pourquoi, la CSC continue et continuera à dénoncer et combattre les mesures d’exclusions injustes à l’égard des demandeurs d’emplois. Nous rappelons avec force que c’est l’emploi qui est indisponible, pas les chômeurs !