Signature des CCT au Conseil national du travail

Des conventions collectives de travail (CCT) importantes ont pu être signées au Conseil national du travail ce 23 avril. La signature de ces CCT démontre une nouvelle fois l’importance de la concertation sociale dans notre pays. Grâce à elle et au travail de la CSC, chaque travailleur (avec ou sans emploi), pensionné, malade ou personne handicapée, verra son quotidien s’améliorer. 
Les négociations peuvent à présent commencer dans les secteurs. La marge maximale pour l’évolution des salaires est de 1,1 % en plus de l’indexation attendue de 3,4 % et, bien entendu, en plus des augmentations barémiques existantes. Sur une masse salariale de 170 milliards d’euros dans le secteur privé, cette marge signifie qu’une somme de 1,87 milliard d’euros est disponible pour négocier dans les secteurs et dans les entreprises. 
Les emplois de fin de carrière et le RCC avant 60 ans restent possibles pour les métiers lourds, les carrières longues et les entreprises en difficulté et en restructuration. Il s’agit des emplois de fin de carrière à 4/5ème temps à partir de 55 ans, des emplois de fin de carrière à mi-temps à partir de 57 ans et des RCC à partir de 58 ou 59 ans. 
L’intervention de l’employeur dans les déplacements domicile-lieu de tra¬vail en transports en commun va augmenter. Les 5 premiers kilomè¬tres seront désormais remboursés. 
L’accord interprofessionnel (AIP) prévoit également d’augmenter sensible¬ment les pensions, les indemnités de maladie et les allocations de chômage, en plus de l’indexation.
Un projet de CCT permettant d’augmenter le salaire minimum de 1,1 % au 1er juillet 2019 est également prêt. D’ici au 30 septembre, les interlocuteurs sociaux veulent élaborer de nouvelles propositions pour augmenter davantage ce salaire minimum. Les négociations sectorielles seront également l’occasion d’entreprendre de nouvelles démarches concernant l’harmonisation des pensions complémentaires des ouvriers et des employés.

Plus d'infos:

François Reman - Attaché de presse
Chaussée de Haecht, 579 – 1030 Bruxelles
+32.2.244.32.96